L'actualité des partenaires

Nouveaux radars embarqués : Souriez, vous êtes flashés !

radarCe vendredi 18 octobre 2013, le ministère de l’Intérieur annonce l’arrivée d’un nouveau type de radar embarqué, qui sera mis en service très prochainement. Pourtant, avec plus de 21 millions de flashs en 2012, est-il encore nécessaire d’alourdir le système répressif actuel ? La répression poussée à son paroxysme n’a qu’une seule conséquence : 750 000 personnes roulent aujourd’hui sans assurance et 600 000 sans permis de conduire.

Un dispositif mis en place sur un réseau marqué par les changements incessants de limitations de vitesse.
Principalement destiné au réseau secondaire soumis à de très fréquentes variations de limitations de vitesse oscillant le plus souvent entre 90 et 70 km/h, ce nouveau système de radar embarqué permettra aux Forces de l’Ordre de flasher le véhicule par l’avant et dans les deux sens de circulation.

« Les automobilistes sont excédés par ces politiques de sécurité routière uniquement basées sur le modèle répressif. A part générer du stress et une véritable angoisse du panneau, ce nouveau radar embarqué risque de créer une véritable psychose chez les automobilistes. » souligne Pierre Chasseray, délégué général de « 40 millions d’automobilistes ».

Comments ()

Lire la suite...

 

Au revoir bonus-malus, bonjour malus-malus !

argent

Dans la nuit de ce lundi 21 au mardi 22 octobre 2013, les députés ont voté, lors de la discussion sur la loi de finance 2014, en faveur d’une baisse du barème du bonus écologique, et d’une hausse du barème du malus écologique. Pour « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club, ce soit disant bonus-malus ne fait que taxer encore une fois l’automobiliste.

En alourdissant encore la part de malus et en réduisant celle de bonus sur l’achat de véhicule neuf, les parlementaires ajoutent encore une taxe qui ne favorise pas le pouvoir d’achat des Français.« 40 millions d’automobilistes » demande la suppression pure et simple du système du bonus-malus automobile car il est injuste socialement et il n’est pas rentable économiquement. Mon Automobile Club, membre associé de l’association, soutient cette demande. Le bonus-malus n’a jamais fait ses preuves et, de durcissement en durcissement, touche de plus en plus de ménages Français.Comments ()

Lire la suite...

 

Le Jackpot de la répression : où va l’argent des infractions routières ?

jackpot1

On s’est déjà tous posé des questions sur l’argent des infractions routières. Où va-t-il ? Comment est-il géré ? Ce jeudi 24 octobre 2013, « 40 millions d’automobilistes » répond à ces questions en publiant un dossier sur les chiffres des infractions routières. On sait maintenant comment l’argent récolté par les Pouvoirs Publics est redistribué. Et quel montant est alloué véritablement à la sécurité routière.

Pour consulter le dossier, cliquer ici.

Les recettes pour 2013

Pour cette année, les amendes (excès de vitesse, stationnement  gênant…)  devraient rapporter à l’Etat 1,666 milliard d’euros, ce qui représente environ 26 millions de contraventions. Alors qu’en 2011, des mêmes recettes atteignaient 1,300 milliard d’euros et 1,6 milliard d’euros en 2012.

Comment sont-elles redistribuées ?Comments ()

Lire la suite...

 

Episode neigeux : des automobilistes bloqués une journée sur autoroute ont dû s’acquitter du péage !

Pneu neigeS’il est évident que les Pouvoirs publics ne peuvent prévoir l’ampleur de certains phénomènes climatiques, des solutions existent pour limiter leur portée.

Un constat

A l’origine, des précipitions neigeuses rendant rapidement l’autoroute impraticable pour les camions, contraignant les automobilistes à l’arrêt sans possibilité de redémarrer.

Un arrêté préfectoral d’interdiction de circulation aux poids-lourds a bien été pris, mais malheureusement, 1h30 après le blocage de l’autoroute.

Des automobilistes contraints de s’acquitter du péage

Dans une interview accordée au Dauphiné Libéré, la société d’autoroute AREA concède avoir fait passer une consigne consistant à ne pas faire payer les automobilistes « qui ne le désirent pas ».

Mais était-il déontologiquement acceptable de faire payer des automobilistes bloqués durant une journée ???

« 40 millions d’automobilistes » demande à ce qu’au moins une journée de gratuité de l’autoroute soit accordée à ces automobilistes afin de compenser symboliquement ce malheureux préjudice.  Mon Automobile Club, membre associé de l’association, soutient cette demande.

Des solutions existent

Bien entendu, l’émergence des aléas climatiques n’est pas toujours prévisible, mais ce n’est pas pour autant qu’il n’existe aucune solution. En Italie comme en Belgique, les Pouvoirs publics ont décidé, avec succès, de coopérer avec les opérateurs privés d’outils d’aide à la conduite pour mettre en place un système d’interface d’urgence, par alerte géo-localisée à tous les utilisateurs d’outils d’aide à la conduite. Concrètement, il s’agit pour les Pouvoirs publics qui gèrent cette interface de diffuser un message en temps réel permettant d’alerter les automobilistes d’un accès routier fermé.

« A l’heure où de plus en plus d’automobilistes font le choix sécuritaire d’un outil d’aide à la conduite, il est temps que les Pouvoirs publics français s’associent avec les opérateurs pour une meilleure info-trafic en temps réel. Ce qui est possible en Italie et en Belgique doit l’être en France. » souligne Pierre Chasseray, délégué général de « 40 millions d’automobilistes ».

Pneumatiques, faites le bon choix

« 40 millions d’automobilistes » tient à rappeler l’utilité et la nécessité sécuritaire du pneu hiver dès que les températures passent sous la barre des 7°C.
« Le pneu hiver est souvent l’assurance de pouvoir circuler dans des conditions optimales de sécurité et de confort routier, ce que ne peut garantir le pneumatique traditionnel » conclut Rémy Rodriguez, président de Mon Automobile Club.

Comments ()
 

Stationnement à la minute !

Discuté par les parlementaires depuis le début de la semaine, l’amendement cosigné par Natacha Bouchart (à l’initiative du projet sur une proposition de "40 millions d'automobiliestes), sénatrice-maire de Calais, demandant l’instauration de la tarification à la minute dans les parcs de stationnement publics, a été adopté aujourd’hui, jeudi 12 septembre 2013, par le Sénat.

« 40 millions d’automobilistes », à l’origine de cette démarche, et Mon Automobile Club, membre associé de l’association, se réjouissent de l’adoption de cet amendement en faveur des automobilistes. « Actuellement, tout ce qui touche à l’automobile est diabolisé. Nous remercions Natacha Bouchart d’avoir entendu les demandes des automobilistes et de s’être fait l’écho des préconisations de l’association » souligne Pierre Chasseray, Délégué Général de l’association.

« C’est absolument aberrant de devoir payer 2h pleines pour seulement 1h05 de stationnement. Payer un prix juste pour un service réellement consommé, cette mesure relève du bon sens. De plus, cela va rendre aux parkings leur attractivité » ajoute Daniel Quéro, Président de « 40 millions d’automobilistes ».

L’adoption de cet amendement constitue une réelle victoire pour l’association.

Comments ()
 

Abaissement des limitations de vitesse : 40 millions d’automobilistes invite Manuel Valls à faire la route ensemble.

 Suite à l’annonce du Ministre de l’Intérieur, qui envisage d’abaisser de 10 km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble des routes françaises au prétexte de réduire la mortalité routière, l’association « 40 millions d’automobilistes » invite Manuel Valls à monter ensemble en voiture pour se confronter à la réalité des routes, le temps d’un trajet Paris-Lyon. Mon Automobile Club, membre associé de l’association, espère que le Ministre  répondra à cette invitation.

A chaque gouvernement sa mesure pour faire baisser le nombre de morts sur les routes. Et celui-ci n’échappe pas à la règle.  Après l’intensification de la répression des excès de vitesse par les radars automatiques, les Pouvoirs Publics placent une nouvelle épée de Damoclès au dessus de la tête des automobilistes, en annonçant une baisse potentielle des limitations de vitesse de 130 à 120 km/h sur autoroute, de 90 à 80 km/h sur le réseau secondaire et en deçà de 50 km/h en agglomération. C’est le résultat d’une formule plus que contestable qui prétend que 1 km de vitesse moyenne en moins permettrait d’économiser 4% des accidents mortels…

Comments ()

Lire la suite...

 

Abaissement des vitesses : 40 millions d’automobilistes s’oppose à l’avis de la FNAUT. Mon Automobile Club soutient cette position.

Le 4 juillet 2013, la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT) faisait 3 propositions à la commission « alcool, stupéfiants, vitesse » du CNSR, dans le but prétendu de réduire la mortalité routière. Ces propositions portaient sur l’abaissement des limitations de vitesse sur autoroute, l’extension des « zones 30 » en agglomération et sur une sévérisation de la répression des petits excès de vitesse (inférieurs à 10 km/h). « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Cluub rappelle que la vitesse inadaptée constitue la troisième cause de mortalité sur les routes, loin derrière l’alcool et la somnolence, et s’oppose à ces propositions.

L’aberration de l’autoroute à 120 km/h

Depuis 2012, les accidents mortels sur autoroute ne représentent plus que 6% du total des accidents, ce qui en fait le réseau le plus sûr de France. De plus ces accidents ne sont dus que pour 13% d’entre eux à une vitesse inadaptée. La vitesse excessive sur autoroute serait donc à l’origine de 28 morts en 2012 ! C’est encore trop, certes, mais ce n’est pas en punissant encore l’ensemble des automobilistes que l’on passera sous le seuil des 2 000 tués. « Si l’on veut réellement agir en faveur d’une baisse de la mortalité, il faut prendre des mesures liées à la lutte contre la somnolence (adaptation des infrastructures, concours des Outils d’Aide à la Conduite) et contre la consommation d’alcool et de stupéfiants (contrôles routiers plus fréquents, lutte contre la récidive par l’EAD). » explique Ingrid Attal, Présidente de la Commission Juridique de « 40 millions d’automobilistes ».
Quant à l’argument qui consiste à dire que réduire de 10 km/h la vitesse sur les autoroutes placerait la France dans la moyenne européenne… Rappelons simplement que sur les 23 pays européens disposant d’un réseau autoroutier, 10 affichent des limitations de vitesse inférieures à 130 km/h, dont le Royaume-Uni et les Pays-Bas, qui effectuent actuellement des essais en vue  d’augmenter les vitesses maximales autorisées, pour favoriser la croissance économique de leur pays.

Comments ()

Lire la suite...

 

Ethylotest Anti-Démarrage

« 40 millions d’automobilistes » demande l’application de la loi. Mon Automobile Club, membre associé de l’association, soutient cette action.

Après plus de 30 ans d’expérimentation et de mise en pratique à travers le monde, l’efficacité de l’Ethylotest Anti-Démarrage dans la lutte contre l’alcool au volant n’est plus à prouver. Alors que la loi française prévoit désormais un recours possible à l’EAD dans le cas des infractions constituant le délit d’alcool au volant, aucune peine de ce genre n’a encore été prononcée. Parce que « 40 millions d’automobilistes » est persuadé de l’intérêt de ce dispositif et de l’impérieuse nécessité de le mettre en œuvre, l’association publie ce vendredi 21 juin 2013 un livret consacré à l’EAD.

Télécharger le livret

L’EAD dans le cadre judiciaireComments ()

Lire la suite...

 

Page 6 sur 9

Aller au haut

Newsletter

Recevez toutes les infos sur Mon Automobile Club
Termes et Conditions
Bannière
Bannière