L'actualité des partenaires

PRIVATISATION DES RADARS EMBARQUES : DEJA 400 000 MANIFESTANTS !

privatradarsCe matin, vendredi 24 janvier 2017, débutera l’expérimentation de la privatisation des radars embarqués en Normandie. Ces dispositifs – placés à bord de 440 voitures banalisées dans un premier temps, avant une extension évidente de leur nombre – seront cachés dans la plaque d’immatriculation et permettront de photographier sans flash les usagers en excès de vitesse. L’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club dénoncent ce système interface en termes de sécurité routière et un scandale dans sa philosophie, à travers la première manifestation numérique lancée via le téléphone portable en France sur le 07 89 99 63 63.Comments ()

Lire la suite...

 

SECURITE ROUTIERE : DES MESURES REPRESSIVES ET INEFFICACES

40MAujourd’hui, lundi 23 janvier 2017, le ministre de l’Intérieur Bruno LE ROUX, a annoncé en ouverture de la réunion plénière du Comité national pour la Sécurité routière (CNSR), le bilan provisoire de l’accidentalité pour l’année 2016. Selon les chiffres de l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR), le nombre d’accidents mortels de la route serait stable par rapport à 2015 (+0,2%). Pour l’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club, cette stagnation est la preuve de l’échec des politiques successives de sécurité routière, inadaptées aux problématiques routières et donc inefficaces.

En 2016, ce sont donc 3 469 usagers qui auront perdu la vie sur les routes françaises (contre 3 461 en 2015). Alors que le Délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel BARBE, entend faire « changer les comportements » des Français au volant, Bruno LE ROUX explique vouloir poursuivre la « même politique [que ses prédécesseurs] » ; il a d’ailleurs d’ores et déjà annoncé une nouvelle montée en puissance des radars de vitesse en 2017.

Comments ()

Lire la suite...

 

« 40 MILLIONS D’AUTOMOBILISTES » et MON AUTOMOBILE CLUB PUBLIENT LE PALMARÈS DES 3 ROUTES LES PLUS DÉGRADÉES PAR DÉPARTEMENT

ROUTEAlertée par les inquiétudes formulées par les usagers de la route quant à l’état des chaussées et des infrastructures routières, l’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club lançaient, le 26 novembre 2015, une action participative baptisée « J’ai mal à ma route » (www.jaimalamaroute.com) visant à recueillir des témoignages des usagers et à dresser une carte de France des routes les plus dégradées, pour sensibiliser les Pouvoirs publics.

Comments ()

Lire la suite...

 

Les Alsaciens doivent équiper leurs voitures avec des pneus hiver pour 40 millions d'automobilistes

200 pneusInterview de Rémy Rodriguez, président de Mon Automobile Club par France Bleu Alsace Mercredi 9 Novembre 2016

Les premiers flocons de neige depuis ce mardi sur la plaine d'Alsace, mais le représentant en Alsace de 40 millions d'automobilistes ne veut pas d'une obligation pour les pneus hiver. Interview avec Rémy Rodriguez.

Ecouter l'interview sur le site de France Bleu

 

 

Comments ()
 

RADARS : MOINS DE FLASHS, PLUS D’AMENDES. UNE COURSE À LA RENTABILITÉ

Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

radarHier, la Cour des Comptes publiait un rapport exposant le bilan de l’argent collecté au titre des amendes radars pour 2015. Le document établit notamment que les 4 200 radars jalonnant le réseau routier français ont flashé quelques 20,24 millions de fois l’an passé (soit une légère baisse du nombre d’infractions constatées par rapport à 2014) et généré pas moins de 789 millions d’euros, soit une augmentation de 49 millions d’euros par rapport à l’année précédente. Aujourd’hui, jeudi 26 mai 2016, l’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club dénoncent une course à la rentabilité, alors que le comportement des automobilistes français s’améliore.

Les usagers de la route français commettent de moins en moins d’excès de vitesse, mais payent de plus en plus d’amendes. C’est la conclusion que l’on peut tirer de ce bilan réalisé par la Cour des Comptes. Chaque année, la révélation des derniers chiffres en matière d’argent généré par la répression routière fait polémique, mais les montants collectés n’avaient encore jamais atteints de tels sommets.

« C’est du jamais vu jusqu’alors ! Les radars n’ont jamais autant rapporté d’argent à l’État. Mais ce n’est pas étonnant, dans la mesure où ces sommes pharaoniques sont budgétées chaque année dans le Projet de Loi de Finances.Comments ()

Lire la suite...

 

RÉFORME DU CODE DE LA ROUTE : demande de création d’une commission

40MRÉFORME DU CODE DE LA ROUTE : « 40 mILLIONS d’automobilistes » et Mon automobile Club demandent la création d’une commission de validation des nouvelles questions

 

Depuis le 02 mai 2016, 1 000 nouvelles questions sont soumises aux candidats au permis de conduire, dans le cadre de la réforme de l’épreuve du Code de la route. Des questions qui – malgré la volonté affirmée de la Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières – sont pour certaines loin de participer à « l’amélioration de la formation des conducteurs novices ». Aujourd’hui, jeudi 19 mai 2016, l’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club dénoncent des questions aberrantes sans lien avec la sécurité des usagers et une réforme mise en œuvre dans la précipitation.L’association et l’Automobile Club demandent aussi la création d’une commission de validation des nouvelles questions de l’épreuve du Code de la route.

Comments ()

Lire la suite...

 

« 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club s’opposent à la privatisation des radars embarqués

40MLe 02 octobre 2015, le Comité interministériel à la Sécurité routière (CISR), présidé par Manuel VALLS, Premier ministre, recommandait d’augmenter l’utilisation des radars embarqués dans des voitures banalisées en confiant leur mise en service à des sociétés privées. Dans une enquête exclusive Harris Interactive pour « 40 millions d’automobilistes » publiée aujourd’hui, jeudi 07 avril 2016, par le quotidien Le Parisien / Aujourd’hui en France, 83% des Français estiment que privatiser les radars embarqués serait une mauvaise chose. Et pourtant, l’Etat finalise actuellement la mise en application de cette mesure. « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club s’opposent à la mise en place de ce système et demandent au Gouvernement d’abandonner ce projet. L’association et l’Automobile Club lancent, jeudi 07 avril 2016, un appel aux usagers de la route à s’opposer massivement à la privatisation des radars embarqués en se connectant sur le site Internet www.souriezvousetesflashes.com.

 

Pour consulter l’intégralité de l’enquête : www.souriezvousetesflashes.com/enquete.pdf

Pour consulter la note détaillée de l’enquête : www.souriezvousetesflashes.com/note.pdf

 

Comments ()

Lire la suite...

 

STAGES DE RÉCUPÉRATION DE POINTS : « 40 MILLIONS D’AUTOMOBILISTES » et MON AUTOMOBILE CLUB DEMANDENT PLUS DE CONTRÔLES

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

40MAujourd’hui, jeudi 25 février 2016, le journal Le Parisien / Aujourd’hui en France ouvre l’épineux dossier des stages de sensibilisation à la sécurité routière, plus couramment appelés « stages de récupération de points ». Le quotidien révèle les nombreuses dérives du système, devenu une véritable aubaine pour quantité d’organisateurs qui se soucient davantage de la manne financière qu’ils peuvent en tirer que de la sécurité routière. L’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club apportent leur soutien au Délégué interministériel à la Sécurité routière, qui promet à l’avenir un meilleur contrôle des organisateurs de stages.

Réalisable tous les ans et permettant de récupérer 4 points sur son permis de conduire, le stage de sensibilisation à la sécurité routière est devenu un passage obligé pour des automobilistes de plus en plus nombreux qui ont perdu des points suite à des infractions au Code de la route.

 

« On compte aujourd’hui plus de 1 500 centres organisateurs de ces stages en France, ce qui répond à un véritable besoin. Pour exercer leur activité, tous doivent disposer d’un agrément préfectoral. Mais on se rend compte aujourd’hui que certains ne le méritent pas, au sens où ils n’accueillent pas les usagers dans de bonnes conditions et ne respectent pas le programme de formation imposé par la loi. En 2014, 89 centres se sont ainsi vus retirer leur agrément » explique Daniel QUERO, président de « 40 millions d’automobilistes ».Comments ()

Lire la suite...

 

Page 2 sur 9

Aller au haut

Newsletter

Recevez toutes les infos sur Mon Automobile Club
Termes et Conditions
Bannière
Bannière