REPRESSION ROUTIERE : LES AUTOMOBILISTES EN ONT « RAS-LE-BOL » ET LE FONT SAVOIR

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

40MraslebolLe Comité interministériel de Sécurité routière (CISR) réunira aujourd’hui, vendredi 02 octobre 2015, l’ensemble des ministères œuvrant à l’amélioration de la sécurité sur les routes françaises, sous la présidence du Premier ministre Manuel VALLS. Le CISR se réunira pour la première fois depuis 2011 et de nouvelles mesures de répression sont à craindre pour les automobilistes. Mais pour l’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club, un renforcement de l’axe répressif n’aura pour effet que d’attiser la colère des automobilistes, qu’elle appelle aujourd’hui à se rallier au mouvement « Le Grand Ras-le-bol » (www.legrandraslebol.com) pour dénoncer la dérive punitive de Gouvernement.

« 40 millions d’automobilistes » lance le mouvement « Le Grand Ras-le-bol »

« Trop de mesures tue la voiture ». C’est le slogan, cri de ralliement de « 40 millions d’automobilistes » au mouvement « Le Grand Ras-le-bol » que l’association lance aujourd’hui. « La France est devenue le catalogue mondial des mesures de répression, sans pour autant que cela fasse du pays un exemple à suivre en termes de sécurité routière » déplore Daniel QUERO, président de l’association.

« C’est la surenchère permanente, tout est bon pour culpabiliser l’automobiliste, le rendre responsable de tous les maux et le ponctionner, sous couvert d’écologie et de sécurité. Trop, c’est trop. Levons le pied sur la sanction, mais accélérons sur la formation et la prévention pour de meilleurs résultats » enjoint Rémy Rodriguez, Président de Mon Automobile Club.

L’association exige une communication officielle sur les chiffres de l’accidentalité de septembre 2015

Certes, depuis un an et demi, la France fait face à une hausse du nombre d’accidents mortels sur les routes. Mais en se limitant aux indicateurs de la mortalité, Manuel VALLS présente un tableau plus sombre que la réalité, sur lequel il s’appuiera probablement pour imposer de nouvelles mesures restrictives et punitives aux Français.

« Chaque décès qui survient sur la route est un drame. Mais si l’on veut avoir une vision complète et objective, il faut aussi prendre en compte le nombre de blessés. Et fort heureusement, de ce point de vue, la situation s’améliore : on dénombre 1 577 blessés graves de moins sur les 8 premiers mois de 2015 qu’en 2014 » rappelle Pierre CHASSERAY, délégué général de « 40 millions d’automobilistes ». « De plus, d’après notre Institut de l’Accident, les chiffres de l’accidentalité pour ce mois de septembre sont en nette amélioration par rapport aux années précédentes. Il serait aberrant de mettre en œuvre de nouvelles mesures de répression alors que la sécurité progresse » conclut Pierre CHASSERAY.


Aussi, avant toute prise de mesure qui viserait à pénaliser l’automobiliste, « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club demandent au Premier ministre de communiquer aux Français le bilan de sécurité routière de septembre.

D’autre part, l’association appelle les automobilistes à se mobiliser en signant la pétition sur www.legrandraslebol.com et à afficher l’autocollant « Trop de mesures tue la voiture », disponible sur le site (pour consulter, cliquer sur ce lien).

 
Aller au haut

Newsletter

Recevez toutes les infos sur Mon Automobile Club
Termes et Conditions
Bannière
Bannière