L'actualité des partenaires

Radars feux rouges : les propositions de 40 millions d’automobilistes soutenues par Mon Automobile Club

Il y a quelques jours, la presse relayait le premier bilan sur le nombre de flashs émis par les radars feux rouges installés à Paris. En quelques mois, les 11 radars ont flashé 79 000 fois, ce qui a engendré 10 millions d’euros de recette pour l’Etat. Il ne faut pas oublier qu’en Province, les radars feux rouges existent et rapportent aussi beaucoup d'argent à l’Etat.
 
« 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club rappellent que pour que le radar feu rouge soit utilisé comme un outil préventif et non répressif, il est absolument fondamental de prévenir en amont des feux rouges que ce type d’appareil est mis en place, en indiquant qu’il s’agit d’une zone surveillée. « Un radar qui flashe, c'est toujours un échec à faire respecter la règle. C'est un simple constat sans pédagogie » souligne Daniel Quero. « Il n'y a rien de pédagogique dans le fait de recevoir une amende plusieurs semaines après une infraction, cela n'a pas empêché le véhicule de brûler le feu rouge » reprend Pierre Chasseray.
Pour éviter les accidents potentiels, il est donc essentiel d'annoncer par de simples panneaux de que le carrefour est surveillé par un radar de feux tricolores.

Comments ()

Lire la suite...

 

Caméra cachée en Contrôle technique : Vous avez dit « Low-cost » ?

Récession économique. Pouvoir d’achat en berne… A l’heure où les Français recherchent du petit prix, du « low-cost » partout et pour tout, « 40 millions d’automobilistes » s’est intéressé de près au contrôle technique « low-cost ».

Est-ce réellement rentable pour l’automobiliste ? Pour le savoir, une équipe de « 40 millions d’automobilistes » s’est rendue en caméra cachée dans un de ces centres afin de tester ce nouveau concept alléchant. Le bilan ? Une facture vraiment très loin des promesses de ces centres et des attentes des automobilistes. Retour sur un système passé au crible par « 40 millions d’automobilistes ». Mon Automobile Club, membre associé de l’association soutient cette action.

La méthode

Afin de réaliser cette opération, nous avons comparé deux centres de contrôle technique : un « traditionnel » nous permettant d’avoir un centre « témoin » et un autre dit « low cost ». L’objectif pour « 40 millions d’automobilistes » était de définir l’intérêt économique pour les automobilistes à se rendre dans un centre de contrôle technique à « bas coût ».Comments ()

Lire la suite...

 

Raconte moi ton radar : les résultats

Ce matin, « 40 millions d’automobilistes » publie les résultats de l’opération « Raconte-moi ton radar » lancée le 30 octobre 2012 et menée avec le soutien de Mon Automobile Club.

Un audit des automobilistes dénonce les radars « piège ».

Véritable audit participatif des automobilistes français, l’objectif était de mettre en évidence les incohérences d’implantations de radars, qui participent au rejet d’un système ainsi que d’établir une cartographie d’exemples faisant émerger des situations piégeuses.

Comprendre et savoir !

Tels ont été les maîtres mots qui ont conduit à cette opération. Comment est-on parvenu à une situation telle que la plupart des automobilistes ne voient en les radars qu’un synonyme de piège ? » s’interroge Pierre Chasseray, Délégué Général de « 40 millions d’automobilistes ».Comments ()

Lire la suite...

 

40 millions d’automobilistes livre les conclusions de son Institut de l’Accident

Pour la seconde année consécutive, « 40 millions d’automobilistes » publie les résultats de son Institut de l’Accident, résultant de l’analyse et du bilan des accidents mortels de la route. En tant que structure indépendante, nous nous sommes attachés à ne pas reproduire l’analyse officielle mais à tout simplement observer, comprendre les circonstances de l’accident et savoir ce qui se passe sur la route.

« Notre synthèse pragmatique, portant sur les faits en les replaçant dans leur contexte, apporte alors un éclairage nouveau, une vision qui diffère sur certains points des idées reçues en rétablissant des vérités incontestables, essentielles à la compréhension des enjeux à venir en termes de sécurité » souligne Daniel Quéro, Président de « 40 millions d’automobilistes ».Comments ()

Lire la suite...

 

Le bonus-malus automobile : une mauvaise affaire pour l'Etat mais surtout pour les automobilistes !

« 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club, membre associé de l’association, demandent la suppression du système du bonus-malus automobile parce qu’il n’est pas rentable économiquement et qu’il est injuste socialement.
Sur le premier trimestre de l'année 2013, le niveau des bonus excède largement celui des malus, creusant ainsi le déficit de l'Etat.  Pour Daniel Quéro, Président de l’association «ce système n’atteint pas ses objectifs et coûte cher à l’Etat ! Il faut le supprimer».Comments ()

Lire la suite...

 

Prix des carburants : la réponse de 40 millions d'automobilistes et de Mon Automobile Club à la cour des comptes

Si un rapport de la cour des comptes semble dénoncer ce matin un système qui «répond davantage au souci de préserver certains secteurs d’activité qu’à des objectifs environnementaux», « 40 millions d'automobilistes » et Mon Automobile Club, membre associé de l’association, souhaitent apporter sa réponse à cet argument contestable.

L'argument écologique ne tient pas

Il faut savoir en effet que les objectifs internationaux en termes d'environnement portent avant tout sur les émissions de CO2 et leur réduction. Or, à véhicule comparable, c'est bien le véhicule diesel qui apporte le plus de satisfaction en minimisant les émissions carbone.
« Pour preuve, le dispositif actuel du bonus/malus écologique fait de cet argument « émissions CO2 » le critère central d'octroi de ce même bonus. On ne peut pas inciter à l'achat de diesels « écologiques » et parallèlement songer à surtaxer ces véhicules sur ce même argument « écologique »  souligne Pierre Chasseray, Délégué Général de « 40 millions d'automobilistes ».

L'argument « santé » n'est plus justifié

C'est certainement pour cette raison que Delphine Batho, Ministre de l'Environnement, ne fait pas de ce faux argument écologique l'élément central d'une justification d'une hausse des taxes.

Comments ()

Lire la suite...

 

Etude de 40 millions d'automobilistes les jeunes conducteur et la règlementation : un manque évident de signalisation et de formation

A l’heure de la multiplication des radars reviennent à l’ordre du jour le 15 mars prochain de nouveaux appareils de détection de vitesse embarqués au sein de véhicules banalisés, « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club regrettent une nouvelle fois que la répression soit l’unique méthode envisagée pour lutter contre la dangerosité des routes.
Dans une étude que « 40 millions d’automobilistes » révèle ce matin portant sur la connaissance de la réglementation par les « jeunes conducteurs », l’association a souhaité démontrer qu’il existe un manque réel d’information lié à des failles de formation et à une signalisation insuffisante. Mon Automobile Club, membre associé de « 40 millions d’automobilistes » confirme cette problématique.

Comments ()

Lire la suite...

 

Prix du carburant : Le « coût de pompe » ne passe plus pour « 40 millions d’automobilistes » et Mon

Ce matin, le site Internet comparateur des prix des carburants, Carbéo, annonce à nouveau des prix alarmants notamment sur le sans-plomb E10 qui revient au niveau du 28 août 2012.

Une date symbolique

Le 28 août 2012, Pierre Moscovici, Ministre des finances, annonçait en effet une baisse immédiate de 6 centimes des prix à la pompe. Si cette baisse pouvait apparaître insuffisante, eu égard aux attentes des automobilistes, elle était surtout annoncée par le Ministre comme initiatrice d’un dispositif « pérenne ».

Prendre la mesure des attentes

Outre cette baisse de 6 centimes concédée par le Ministre des finances, il était aussi annoncé la création prochaine d’un organisme de surveillance des prix du carburant. Le but annoncé était de parvenir à une meilleure transparence des prix pour les automobilistes.

Force est de constater qu’aucune de ces mesures ne s’est vue confirmer dans le temps.

Le dispositif d’accompagnement de baisse des prix a disparu, laissant place à une augmentation constante ces 10 dernières semaines.Comments ()

Lire la suite...

 

Page 7 sur 9

Aller au haut

Newsletter

Recevez toutes les infos sur Mon Automobile Club
Termes et Conditions
Bannière
Bannière