vignettestages220accueil vignette 2020assurancesvignettelecercle

Contactez nous par téléphone au 06 20 85 62 98

ou par courriel à info@mon-automobile-club.org

facebook-logo-png-50

Dates des prochains stages de récupération de points

 DEPARTEMENT BAS-RHIN - 67
DATES LIEU DU STAGE TARIF
5 et 6 octobre 2020 Strasbourg  260 € btn inscrire 
5 et 6 octobre 2020 Haguenau  250 € btn inscrire 
19 et 20 octobre 2020 Strasbourg 260 € btn inscrire
29 et 30 octobre 2020 Haguenau 250 € btn inscrire
2 et 3 novembre 2020 Strasbourg 260 €  btn inscrire
9 et 10 novembre 2020 Obernai 260 € btn inscrire
30 novembre et 1er décembre 2020  Haguenau 250 €  btn inscrire
7 et 8 décembre 2020  Obernai 260 €  btn inscrire 
14 et 15 décembre 2020 Strasbourg 260 € btn inscrire
28 et 29 décembre 2020 Strasbourg 260 € btn inscrire
 DEPARTEMENT HAUT-RHIN - 68
DATES LIEU DU STAGE TARIF  
8 et 9 octobre 2020  Kingersheim 250 € btn inscrire 
15 et 16 octobre 2020 Mulhouse 250 € btn inscrire
29 et 30 octobre 2020 Kingersheim 250 € btn inscrire
5 et 6 novembre 2020 Colmar 260 € btn inscrire
9 et 10 novembre 2020 Mulhouse 250 € btn inscrire
12 et 13 novembre 2020 Kingersheim 250 € btn inscrire
23 et 24 novembre 2020 Colmar 260 € btn inscrire
26 et 27 novembre 2020 Colmar 260 € btn inscrire
3 et 4 décembre 2020  Kingersheim  250 €  btn inscrire
10 et 11 décembre 2020 Mulhouse 250 €   btn inscrire
17 et 18 décembre 2020 Colmar 260 € btn inscrire
21 et 22 décembre 2020 Kingersheim 250 € btn inscrire

 DEPARTEMENT TERRITOIRE DE BELFORT - 90

DATES LIEU DU STAGE TARIF  
     
12 et 13 octobre  2020 Belfort 250 € btn inscrire
16 et 17 novembre  2020 Belfort 250 € btn inscrire
16 et 17 décembre  2020 Belfort 250 € btn inscrire

 

 

RÉFORME DU CODE DE LA ROUTE : demande de création d’une commission

40MRÉFORME DU CODE DE LA ROUTE : « 40 mILLIONS d’automobilistes » et Mon automobile Club demandent la création d’une commission de validation des nouvelles questions

 

Depuis le 02 mai 2016, 1 000 nouvelles questions sont soumises aux candidats au permis de conduire, dans le cadre de la réforme de l’épreuve du Code de la route. Des questions qui – malgré la volonté affirmée de la Délégation à la Sécurité et à la Circulation routières – sont pour certaines loin de participer à « l’amélioration de la formation des conducteurs novices ». Aujourd’hui, jeudi 19 mai 2016, l’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club dénoncent des questions aberrantes sans lien avec la sécurité des usagers et une réforme mise en œuvre dans la précipitation.L’association et l’Automobile Club demandent aussi la création d’une commission de validation des nouvelles questions de l’épreuve du Code de la route.

Comments ()

Lire la suite...

 

Tests psychotechniques

photo psymo1

 DANS QUELS CAS PASSER UN TEST PSYCHOTECHNIQUE ? QUI EST CONCERNE ?

Les tests psychotechniques ont été élaborés dans l’objectif d’évaluer vos aptitudes à la conduite d’un véhicule (aptitudes mentales et physiques). Ils visent ainsi à déterminer et à détecter des défaillances susceptibles d’engendrer des comportements accidentogènes sur la route. Ils ont donc pour objet de prévenir les accidents et de protéger ainsi le conducteur et les autres usagers.

Un test psychotechnique s’accompagne souvent mais pas toujours d’une visite médicale. On distingue l’examen psychotechnique pour particulier de l’examen psychotechnique pour professionnel dans le cadre de l’exercice de son emploi (conducteur territorial par exemple).

Le test psychotechnique pour conducteur particulier

Il s’adresse ici aux automobilistes qui se trouvent dans le cas de :

Lire la suite...

 

« 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club s’opposent à la privatisation des radars embarqués

40MLe 02 octobre 2015, le Comité interministériel à la Sécurité routière (CISR), présidé par Manuel VALLS, Premier ministre, recommandait d’augmenter l’utilisation des radars embarqués dans des voitures banalisées en confiant leur mise en service à des sociétés privées. Dans une enquête exclusive Harris Interactive pour « 40 millions d’automobilistes » publiée aujourd’hui, jeudi 07 avril 2016, par le quotidien Le Parisien / Aujourd’hui en France, 83% des Français estiment que privatiser les radars embarqués serait une mauvaise chose. Et pourtant, l’Etat finalise actuellement la mise en application de cette mesure. « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club s’opposent à la mise en place de ce système et demandent au Gouvernement d’abandonner ce projet. L’association et l’Automobile Club lancent, jeudi 07 avril 2016, un appel aux usagers de la route à s’opposer massivement à la privatisation des radars embarqués en se connectant sur le site Internet www.souriezvousetesflashes.com.

 

Pour consulter l’intégralité de l’enquête : www.souriezvousetesflashes.com/enquete.pdf

Pour consulter la note détaillée de l’enquête : www.souriezvousetesflashes.com/note.pdf

 

Comments ()

Lire la suite...

 

STAGES DE RÉCUPÉRATION DE POINTS : « 40 MILLIONS D’AUTOMOBILISTES » et MON AUTOMOBILE CLUB DEMANDENT PLUS DE CONTRÔLES

Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

40MAujourd’hui, jeudi 25 février 2016, le journal Le Parisien / Aujourd’hui en France ouvre l’épineux dossier des stages de sensibilisation à la sécurité routière, plus couramment appelés « stages de récupération de points ». Le quotidien révèle les nombreuses dérives du système, devenu une véritable aubaine pour quantité d’organisateurs qui se soucient davantage de la manne financière qu’ils peuvent en tirer que de la sécurité routière. L’association « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Club apportent leur soutien au Délégué interministériel à la Sécurité routière, qui promet à l’avenir un meilleur contrôle des organisateurs de stages.

Réalisable tous les ans et permettant de récupérer 4 points sur son permis de conduire, le stage de sensibilisation à la sécurité routière est devenu un passage obligé pour des automobilistes de plus en plus nombreux qui ont perdu des points suite à des infractions au Code de la route.

 

« On compte aujourd’hui plus de 1 500 centres organisateurs de ces stages en France, ce qui répond à un véritable besoin. Pour exercer leur activité, tous doivent disposer d’un agrément préfectoral. Mais on se rend compte aujourd’hui que certains ne le méritent pas, au sens où ils n’accueillent pas les usagers dans de bonnes conditions et ne respectent pas le programme de formation imposé par la loi. En 2014, 89 centres se sont ainsi vus retirer leur agrément » explique Daniel QUERO, président de « 40 millions d’automobilistes ».Comments ()

Lire la suite...

 

Page 7 sur 29

Aller au haut

Newsletter

Recevez toutes les infos sur Mon Automobile Club
Termes et Conditions
Bannière
Bannière
Bannière