accueil stagesaccueil vignette 2019assurancesvignettelecercle

Contactez nous par téléphone au 06 20 85 62 98

ou par courriel à info@mon-automobile-club.org

facebook-logo-png-50

Dates des prochains stages de récupération de points

 DEPARTEMENT BAS-RHIN - 67
DATES LIEU DU STAGE TARIF
23/09/2019
24/09/2019
Strasbourg 168 € btn inscrire
16/09/2019
17/09/2019
Haguenau 168 € btn inscrire
02/09/2019
03/09/2019
Obernai 168 € btn inscrire
 
 DEPARTEMENT HAUT-RHIN - 68
DATES LIEU DU STAGE TARIF
05/092019
06/09/2019
Colmar 168 € btn inscrire
12/09/2019
13/09/2019
Kingersheim 168 € btn inscrire
24/10/2019
25/10/2019
Mulhouse 168 € btn inscrire
 DEPARTEMENT DU DOUBS - 25
DATES LIEU DU STAGE TARIF
16/12/2019
17/12/2019
Besançon 168 € btn inscrire
DEPARTEMENT TERRITOIRE DE BELFORT - 90
DATES LIEU DU STAGE TARIF 
25/09/2019
26/09/2019
Belfort 168 € btn inscrire

Le Combi Volkswagen, "reflet d'une époque d'insouciance"

combiAprès soixante-trois années de production, le dernier Combi Volkswagen sortira des lignes de production de son usine brésilienne le 31 décembre. L'annonce de la disparition du célèbre modèle du constructeur allemand a beaucoup fait réagir les lecteurs du Monde.fr. Dans un appel à témoignages, nombre d'entre eux ont voulu rendre hommage à cette camionnette aux couleurs vives, "symbole de la liberté".

"Le reflet d'une époque d'insouciance"

Jean-Pierre, 68 ans, journaliste à la retraite

"C'est papa qui conduisait toute la famille, maman, mon jeune frère et mes deux sœurs, de Liège à La Panne, sur la côte belge, où nous campions chaque été dans une tente géante, perdue au milieu des caravanes... Le Combi – brun et rouge, avec de petites fenêtres fumées, comme les vrais autocars – était chargé au maximum, chien compris. Plus de cinquante ans plus tard, je garde de ces équipées un formidable souvenir teinté d'une fameuse dose de nostalgie. C'était le bon temps et puis voilà..."

Lire la suite

Comments ()
 

Stationnement à la minute !

Discuté par les parlementaires depuis le début de la semaine, l’amendement cosigné par Natacha Bouchart (à l’initiative du projet sur une proposition de "40 millions d'automobiliestes), sénatrice-maire de Calais, demandant l’instauration de la tarification à la minute dans les parcs de stationnement publics, a été adopté aujourd’hui, jeudi 12 septembre 2013, par le Sénat.

« 40 millions d’automobilistes », à l’origine de cette démarche, et Mon Automobile Club, membre associé de l’association, se réjouissent de l’adoption de cet amendement en faveur des automobilistes. « Actuellement, tout ce qui touche à l’automobile est diabolisé. Nous remercions Natacha Bouchart d’avoir entendu les demandes des automobilistes et de s’être fait l’écho des préconisations de l’association » souligne Pierre Chasseray, Délégué Général de l’association.

« C’est absolument aberrant de devoir payer 2h pleines pour seulement 1h05 de stationnement. Payer un prix juste pour un service réellement consommé, cette mesure relève du bon sens. De plus, cela va rendre aux parkings leur attractivité » ajoute Daniel Quéro, Président de « 40 millions d’automobilistes ».

L’adoption de cet amendement constitue une réelle victoire pour l’association.

Comments ()
 

Abaissement des limitations de vitesse : 40 millions d’automobilistes invite Manuel Valls à faire la route ensemble.

 Suite à l’annonce du Ministre de l’Intérieur, qui envisage d’abaisser de 10 km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble des routes françaises au prétexte de réduire la mortalité routière, l’association « 40 millions d’automobilistes » invite Manuel Valls à monter ensemble en voiture pour se confronter à la réalité des routes, le temps d’un trajet Paris-Lyon. Mon Automobile Club, membre associé de l’association, espère que le Ministre  répondra à cette invitation.

A chaque gouvernement sa mesure pour faire baisser le nombre de morts sur les routes. Et celui-ci n’échappe pas à la règle.  Après l’intensification de la répression des excès de vitesse par les radars automatiques, les Pouvoirs Publics placent une nouvelle épée de Damoclès au dessus de la tête des automobilistes, en annonçant une baisse potentielle des limitations de vitesse de 130 à 120 km/h sur autoroute, de 90 à 80 km/h sur le réseau secondaire et en deçà de 50 km/h en agglomération. C’est le résultat d’une formule plus que contestable qui prétend que 1 km de vitesse moyenne en moins permettrait d’économiser 4% des accidents mortels…

Comments ()

Lire la suite...

 

Abaissement des vitesses : 40 millions d’automobilistes s’oppose à l’avis de la FNAUT. Mon Automobile Club soutient cette position.

Le 4 juillet 2013, la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT) faisait 3 propositions à la commission « alcool, stupéfiants, vitesse » du CNSR, dans le but prétendu de réduire la mortalité routière. Ces propositions portaient sur l’abaissement des limitations de vitesse sur autoroute, l’extension des « zones 30 » en agglomération et sur une sévérisation de la répression des petits excès de vitesse (inférieurs à 10 km/h). « 40 millions d’automobilistes » et Mon Automobile Cluub rappelle que la vitesse inadaptée constitue la troisième cause de mortalité sur les routes, loin derrière l’alcool et la somnolence, et s’oppose à ces propositions.

L’aberration de l’autoroute à 120 km/h

Depuis 2012, les accidents mortels sur autoroute ne représentent plus que 6% du total des accidents, ce qui en fait le réseau le plus sûr de France. De plus ces accidents ne sont dus que pour 13% d’entre eux à une vitesse inadaptée. La vitesse excessive sur autoroute serait donc à l’origine de 28 morts en 2012 ! C’est encore trop, certes, mais ce n’est pas en punissant encore l’ensemble des automobilistes que l’on passera sous le seuil des 2 000 tués. « Si l’on veut réellement agir en faveur d’une baisse de la mortalité, il faut prendre des mesures liées à la lutte contre la somnolence (adaptation des infrastructures, concours des Outils d’Aide à la Conduite) et contre la consommation d’alcool et de stupéfiants (contrôles routiers plus fréquents, lutte contre la récidive par l’EAD). » explique Ingrid Attal, Présidente de la Commission Juridique de « 40 millions d’automobilistes ».
Quant à l’argument qui consiste à dire que réduire de 10 km/h la vitesse sur les autoroutes placerait la France dans la moyenne européenne… Rappelons simplement que sur les 23 pays européens disposant d’un réseau autoroutier, 10 affichent des limitations de vitesse inférieures à 130 km/h, dont le Royaume-Uni et les Pays-Bas, qui effectuent actuellement des essais en vue  d’augmenter les vitesses maximales autorisées, pour favoriser la croissance économique de leur pays.

Comments ()

Lire la suite...

 

Page 21 sur 29

Aller au haut

Newsletter

Recevez toutes les infos sur Mon Automobile Club
Termes et Conditions
Bannière
Bannière
Bannière